Bonjour,

Les vacances touchent tranquillement à leur fin et durant ces vacances, beaucoup de lecture.

La dernière fois je vous parlais de lecture pour enfants dans le département, cette fois-ci je vais vous parler d'histoire pour adultes, mais toujours en Rhône Alpes.

En fait, au début des vacances, nous sommes allés à Cultura à Bourg en Bresse et là zom s'est fait "harponner" par l'écrivain de ce livre et il l'a ramené à la maison (le livre, hein, pas l'écrivain). Il l'a lu et je l'ai lu ensuite. L'avantage de ce livre est que, comme pour "derrière la cascade", on peut vite retrouver les endroits de l'intrigue vu que cela se passe ....à Lyon. Qui plus est, la maison d'édition ne travaille qu'avec des écrivains locaux.

zoomClara, Dan et leur enfant Hugo forment une famille unie. Mais dans l'ombre le mal est à l'oeuvre. Il s'immisce entre eux provocant le chaos : Dan se retrouve séquestré dans l'arrière cour d'un immeuble lyonnais. Quant a Clara, outre la raison, c'est son fils qu'elle risque de perdre. Il faudra bien plus que la détermination d'une amie de Clara et l'intégrité d'un représentant de l'ordre pour les sauver de l'abîme dans lequel un manipulateur, aussi torturé que sournois, va les plonger. Ainsi, au coeur du Vieux-Lyon mystérieux et de ses environs inquiétants, la frontière entre réalité et hallucinations s'estompera peu à peu et le voile sur un secret enfoui depuis des décennies va se lever...

Une intrigue à suivre de bout en bout, avec une fin qui peut se deviner mais qui surprend tout de même.

Ensuite, souvenez-vous c'était ici, et je vous parlais d'une trilogie sur le Moyen-Age: Félide

Et bien, le suite étant sortie, je me suis empressée de les réserver à ma médiathèque: J'avoue que j'ai été ravie de retrouver tout ce petit monde mais j'ai trouvé que le 6ème tome était un peu confus et rapide. Cela ne nous a pas empêché sur le chemin de retour des vacances de nous arrêter à Bourges, lieu de l'intrigue, que nous ne connaissions encore pas.

Été 1456. Le petit monde de la Rue Mère-de-Dieu semble s'être endormi depuis la naissance de Flordelina. Selon son âge, on y grandit, ou bien l'on y vieillit. La ville royale de Bourges est en paix, et les affaires prospèrent au cabinet d'écrivain, à la papeterie et à la pâtisserie de Mina. Après la reconquête de la Guyenne sur les Anglais, la guerre de cent ans a pris fin et le Roy Charles VII se trouve à la tête du plus puissant royaume d'Europe, laquelle Europe est cependant sous la menace de l'Empire Ottoman, depuis la chute de Constantinople. Il lui reste à panser les plaies de cette guerre de plus d'un siècle. C'est dans ce contexte apaisé qu'arrive, un soir, un visiteur dûment mandaté par le chapitre de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Cette arrivée discrète ne sera pas sans conséquence dans la Rue Mère-de-Dieu, et aussi dans la ville, et même encore plus loin...

Malgré les vicissitudes qu'avait engendrées la sombre affaire de Foulque Feudedieu, Dieudonné Morgentaube poursuit ses rêves de fortune dans son modeste emploi. Aussi se sent-il plein de honte dans le petit univers de la rue Mère-de-Dieu, où chacun gagne sa vie confortablement. Sa soeur Hildegarde s'est réfugiée avec son époux à la forteresse de Montrivié. Térésa est très occupée au service de l'Abbesse Marie-Marthe. Il serait seul au monde, s'il n'avait pas Mina, son épouse adorée, et les nombreux amis qu'elle lui procure. Grâce à leur soutien, mais surtout grâce à ses qualités de courage et de droiture, il obtiendra un poste plus important. Mais cette chance ne le fait pas renoncer à un autre rêve : découvrir le trésor du vieux seigneur Guy Têtempierre.

51DiB4WJ1vL__SX329_BO1,204,203,200_Dieudonné a connu le bonheur de voir s'épanouir sa famille : Térésa est secrétaire particulière de l'Abbesse de Sainte Croix ; Hildegarde est devenue Dame de Montrivié. La belle Mina lui a donné un joli garçon, et leur amour reste sans faille. Tous ses nouveaux amis réussissent, chacun dans leurs domaines. Hélas ! Il reste en proie au manque d'argent, alors que l'affaire de la relique de Saint-Ursin aurait pu lui apporter la fortune. La mort du Roy Charles a permis au Roy Louis XI de porter la couronne de France. Ce dernier va connaître une révolte de ses proches, à l'image de celles qu'il avait conduites dans sa jeunesse contre son royal père : ce sera la Ligue du Bien Public, dans laquelle Dieudonné va se retrouver piégé, et Bourges sur la voie inexorable du déclin.

Enfin pour finir, une belle découverte, pour zom et moi: la voleuse de livres (qui a été réédité suite à la sortie du film tiré du livre). Ce livre traite de l'aide des allemands aux juifs durant la seconde guerre mondiale. Mais ce que j'ai apprécié dans ce livre, c'est que pour une fois, l'histoire est racontée côté allemand. Et l'on se rend compte combien, pour certains, il était également dur d'être allemand à cette époque si l'on n'adhérait pas aux méthodes nazis. En plus, quelle plus belle narratrice que la mort elle-même!

51dTtcz7eiLNarratrice dotée d’un humour noir, sarcastique mais compatissant, la Mort est témoin de la folie des hommes. Face à Liesel Meminger, l’enfant rebelle qu’elle a surnommée la "voleuse de livres", elle accepte de changer les règles. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s’est arrêtée. Est-ce sa force qui l’a sauvée ? Ou le secret qu’elle préserve comme le plus précieux des trésors ? L’histoire de Liesel peut changer la vie de celui qui la lit...

Voilà, j'ai encore lu d'autres livres durant les vacances mais rien de bien transcendant : du Musso (encore plus alambiqué que les précédents), des histoires sur l'égypte antique mais ce serait trop long de tout vous raconter...

Sur ce, passez une bonne fin de journée, bizzzzz et à bientôt!