th600SX0BL

Bonjour,

Je reviens aujourd'hui pour vous parler du livre que je viens de finir. 

Donc voici l'oeuvre du jour:

AVEZ-VOUS DÉJÀ PERDU LA TÊTE PAR AMØUR ?

Emma, jeune Suédoise, cache un secret : son patron Jesper, qui dirige un empire de mode, lui a demandé sa main. Mais il ne veut surtout pas qu’elle ébruite la nouvelle. Deux mois plus tard, Jesper disparaît sans laisser de traces et l’on retrouve dans sa superbe maison le cadavre d’une femme, la tête tranchée. Personne ne parvient à l’identifier. Peter, policier émérite, et Hanne, profi leuse de talent, sont mis en tandem pour enquêter. Seul problème, ils ne se sont pas reparlé depuis leur rupture amoureuse dix ans plus tôt. Et Hanne a aussi un secret : elle vient d’apprendre que ses jours sont comptés.


Dans un Stockholm envahi par la neige, un double récit étourdissant prend forme. Chaque personnage s’avère cacher des zones d’ombre. À qui donc se fier pour résoudre l’enquête ?

Le début du livre est un peu lent, normal il faut mettre en place le cadre et les personnages: Emma, Jesper, Peter, Hanne...

Puis on se prend au jeu de découvrir très vite qui tire les ficelles de ce roman? Qui est l'assassin et pourquoi ce meurtre?

Bon, allez je l'avoue, arrivée à 100 pages de la fin j'étais quasiment sûre d'avoir découvert ce qui s'était vraiment passé et je ne me suis pas trompée. Mais j'ai tout de même pris beaucoup de plaisir à finir ce livre (qui m'a rappelé un film français que j'avais vu il y a quelques années mais dont je tairai le nom sinon il n'y aurait plus de suspens).

Bref, si vous aimez les livres qui vous tiennent en haleine, je vous le conseille.

Et comme l'année scolaire  vient de se terminer, je souhaitais en profiter pour dire ma joie d'avoir fait, encore cette année, découvrir la lecture à plusieurs de mes élèves.

Encore une maman qui m'avouait jeudi en venant chercher son fils que celui-ci, alors qu'en début d'année il était rebuté par le fait de lire, lui demandait désormais chaque semaine de l'emmener à la médiathèque. Un mail qui m'est parvenu d'une autre maman qui m'annonçait que sa fille (qui en septembre passait le plus clair de son temps à dessiner) prenait aujourd'hui autant de plaisir à lire qu'à dessiner.

Je me dis qu'en tant qu'enseignante, donner le gout de lire à mes élèves et donc leur ouvrir une fenêtre encore plus grande sur le monde qui les entoure, c'est une belle réussite!

Et pour cela, je me suis donnée une seule règle depuis plusieurs années: les obliger à lire mais les laisser libres de leur choix. Je n'aime pas qu'on m'impose mes lectures, je ne vois pas pourquoi je leur imposerai les leurs. Je leur propose xxx livres de tout genre, des gros, des bien plus petits... A eux de choisir et en plus, si le livre ne leur plait pas, ils ont le droit d'en changer. Par contre, ils ont obligation de me rendre compte de leur lecture chaque semaine.

Tout comme moi je le fais ici.

Sur ce, passez une bonne fin de journée, bizzz et à bientôt!