th43PCQC4E

Bonjour, 

Vous allez me dire; qu'est ce que c'est que ce titre bizarre? Pourquoi faudrait-il ne plus être gentil...

Et bien c'est la question que je me suis posée également en prenant ce livre et puis j'ai lu le 4eme de couverture et je me suis dit qu'il pouvait être intéressant de le lire.

Nous avons pris l'habitude de dissimuler ce qui se passe en nous afin d'acheter la reconnaissance, l'intégration ou un confort apparent plutôt que de nous exprimer tels que nous sommes. Nous avons appris à nous couper de nous-même pour être avec les autres. La violence au quotidien s'enclenche par cette coupure : la non-écoute de soi mène tôt ou tard au non-respect de l'autre. Cessez d'être gentil, soyez vrai ! est un seau d'eau lancé pour nous réveiller de notre inconscience. Il y a urgence à être d'avantage conscients de notre manière de penser et d'agir.

L'auteur explique, en illustrant ses propos d'exemples percutants, comment notre tendance à ignorer ou à méconnaître nos propres besoins nous incite à nous faire violence et à reporter sur d'autres cette violence. Pour éviter de glisser dans une spirale d'incompréhension, il s'agit de reconnaître nos besoins et d'en prendre soin nous-même plutôt que de nous plaindre du fait que personne ne s'en occupe.

Ce livre est une invitation à désamorcer la mécanique de la violence, là où elle s'enclenche toujours: dans la conscience et le cœur de chacun de nous.

Je suis actuellement en plein cheminement intérieur (on va dire ça comme ça, lol) et j'avoue que lire ce genre de livre fait du bien. Vous apprendrez beaucoup sur vous-même, sur les autres et sur comment fonctionner ensemble. 

Comment répondre à l'autre mais en s'écoutant soi. Vaste programme! Car à trop vouloir faire pour les autre, on s'oublie; à trop vouloir être gentil avec les autres, on n'est plus vrai!

Alors, je ne vais pas vous résumer le livre, c'est impossible et puis c'est un cheminement personnel à faire. 

Par contre, je peux vous dire qu'après cette lecture, on en sort changé.

Et si vous ne souhaitez pas le lire mais que vous avez un petit moment à passer avec vous même, vous pouvez toujours écouter cette conférence!

Sur ce, je vous quitte, bizzz et à bientôt.