thW6ZSCVX3Bonjour

Et oui, déjà 6 livres lus depuis le 20 février. Il faut dire que le temps dehors n'est pas très engageant et qu'il est bien plus tentant de rester au chaud avec une bonne lecture.

Donc quelques livres en plus, certains très biens, d'autres un peu moins...

Alors on commence? 

Tout d'abord les romans:

Et celui que je ne pouvais pas louper, le dernier Dan Brown

Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao  pour assister à la conférence d'un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies. 
  La cérémonie s'annonce historique car  Kirsch s’apprête à livrer  les résultats de ses recherches qui apportent  une réponse aux questions fondamentales sur l'origine et le futur  de l’humanité.

Mais  la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d'être perdues à jamais.  Contraint de quitter précipitamment Bilbao, Langdon s'envole pour Barcelone en compagnie d'Ambra Vidal, la directrice du musée. Ensemble, ils vont se lancer en quête d'un étrange mot de passe qui permettrade dévoiler au monde la découverte de Kirsch. 
Mêlant avec bonheur codes, histoire, science, religion et art, Dan Brown nous offre avec Origine son roman le plus ambitieux et le plus étonnant.
J'avoue que comme d'habitude, on n'est pas déçu par Dan Brown et qu'on n'a de cesse de le finir pour savoir la fin. Par contre, après avoir lu Homo Deus, je me dis qu'actuellement, nombre d'auteurs surfent sur la même vague et c'est un peu dommage mais bon, c'est la question du siècle, qu'allons nous devenir? 
Et petit truc quand vous lirez ce livre, gardez internet à portée de main car je ne sais pas vous mais, personnellement, quand je lis des histoires qui se passent à certains endroits connus (ou plutôt réels mais inconnus de ma petite personne), j'aime bien me faire une idée de ce à quoi cela ressemble. Et comme ici, l'histoire se passe à Barcelone, au musée de Bilbao et aux alentours, j'ai voulu à chaque passage visualiser les oeuvres ou les endroits choisis. Cela prend un peu de temps mais j'ai fait de belles découvertes.

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Je sais, vous allez me dire, encore une histoire gnan gnan, forcément, ils vont tomber amoureux et ça va bien finir... Et bien...... pas tout à fait. En tout cas, même si certains appeleraient cela du roman de gare, j'ai beaucoup apprécié ce petit roman. Et un livre qui fait du bien par les temps qui courent, ça ne fait pas de mal! 

Ex-père au foyer en plein divorce, hanté par un passé aussi lourd à porter que son nom, Benjamin Benjamin se retrouve du jour au lendemain aide-soignant. En charge de Trev, un adolescent à l'imagination débridée cloué dans un fauteuil roulant, il plonge tête la première dans les joies du soin à domicile.

La réunion de ces deux êtres cabossés par l'existence, commentateurs assermentés des formes de Miss Météo, passionnés de musée de la Mortadelle et de dahus empaillés, ne pouvait les mener qu'à une seule chose: envoyer un jour ou l'autre tout balader. Préférant la route des grands espaces à la routine des petites galères, ils embarquent à bord d'un minibus, en quête des sites touristiques les plus saugrenus du pays. Sur le chemin, ils rencontreront Dot, jeune punkette révoltée, Peaches et son doux sourire, Elton et son idée de génie, mais aussi un espion, un yéti et une marmotte sodomite.

Vous allez me dire que je surfe sur le handicap mais bon, ce n'est pas voulu et contrairement au livre précédent où on a tendance à sortir les mouchoirs, ici, c'est plutôt l'inverse. Bref, pas de philosophie poussée dans ce livre mais un bon moment à passer avec des personnages totalement déjantés!

Des étoiles plein les yeux, l'innocente Filiz, treize ans, demande à l'arbre sacré de son village reculé de Turquie si le jeune Yunus deviendra son mari. La réponse ne tarde pas. Le mariage est un tourbillon. Il sera consommé dès la fin de la découpe du gâteau blanc meringue avec le rituel du drap taché du sang de la "petite vierge". Très vite, tout est noyé de bleu dans le quotidien de la jeune fille. Yunus s'emporte fréquemment contre son épouse, sous le toit de l'"araignée", la mare du garçon. Alternant silence dédaigneux et méchanceté tranchante, la belle-mère et le mari, fort de son droit d'époux, tissent une toile de terreur qui emprisonne Filiz, recluse dans sa condition de femme mariée. La sexualité conjugale est viol quotidien Les bijoux bleus ne tardent pas à recouvrir son corps, sur lequel, au gré des fractures, apparaissent bientôt des reliefs, fruits de la tyrannie exercée par Yunus. Et le ventre s'arrondit. Trois fois. Pour trois enfants issus d'un foyer à feu et à sang. Puis c'est l'exode vers l'Autriche. La rencontre avec la langue allemande, les jeans, l'apprentissage de la conduite, les femmes aux cheveux découverts et détachés. Une lueur d'espoir. Basé sur des faits réels, baigné de couleurs et de lumière, et d'une extraordinaire poésie, ce roman donne forme et voix à une violence comme ritualisée, trop souvent tue.

Pour finir avec les romans, un petit livre, très rapide à lire (fini en une soirée) mais très dur également. Mais d'un autre côté, on se dit que cela ne se passe pas que là bas malheureusement et qu'encore trop de femmes sont sous le contrôle total de leur mari et encore plus dans certaines nationalités. A lire pour ne pas oublier que cela se passe souvent à notre porte. 

Ensuite les livres un peu plus psychologiques:

Qu'est-ce qui est le plus clairvoyant, votre cerveau ou vos tripes ? Nous connaissons aussi ce refrain familier : "Vous êtes trop émotif, essayez de penser rationnellement ". Mais... est-ce toujours de bon conseil ?

Je dois dire que je m'attendais à mieux de ce livre. On apprend des choses, c'est certain mais je trouve qu'il cumule plus d'exemples (souvent assez complexes d'ailleurs) mais ne donne pas de concret et ne nous aide pas à nous servir de toutes ces émotions qui nous assaillent. 

Par contre, j'ai appris un truc: pour les messieurs, sur la main droite, comparez la taille de l'annulaire et de l'index (l'index devant être plus petit normalement). Plus la différence de taille est importante, plus cet homme a une forte concentration de testostérone. Et les zoms qui pensaient que c'était la taille de leur... qui importait, n'importe quoi! Il faut regarder les mains pas en dessous de la ceinture! 

Pour continuer sur ce genre de livre:

Cet ouvrage est un guide pratique et concret qui met la morphopsychologie à la portée de tous.
Abondamment illustré (52 dessins et 200 photos), il présente la morphopsychologie d une manière simple et progressive.
S appuyant sur les recherches de Louis Corman (le fondateur), son originalité réside dans la façon de présenter cette discipline (le modèle de la pyramide).

Je vous le dis de suite, je n'ai rien compris à ce livre. Enfin rien compris... Des visages sont détaillés mais à nous d'être juges et on ne nous donne pas de carte précise pour les comprendre. je trouve donc que l'auteur a surtout voulu faire savoir qu'il savait faire et qu'on pouvait travailler en allant par exemple à des séminaires organisés par lui-même ou des confrères... Bref, heureusement que je ne l'ai pas acheté, cela n'aurait pas été un bon investissement. 

Voilà, tout ça en moins d'un mois, ça fait un bonne moyenne..

Et vous, vous allez lu quoi dernièrement? 

Sur ce, je vous quitte, passez une bonne fin de week end et à bientôt!