Winter_reading_Bear_and_Wren-300x300Bonjour, 

Hier, je vous parlais de lectures que je n'avais pas appréciées. Et bien aujourd'hui, c'est le contraire. 

J'ai beaucoup aimé le livre dont je viens vous parler. 

Au début lorsque j'ai lu le 4ème de couverture, je me suis dit "oui, bof, pourquoi pas..." Bref, je n'étais pas plus emballée que cela.

Et puis il faut dire que c'est un gros pavé de plus de 500 pages.

Mais je ne regrette pas de l'avoir emprunté.

41HtOsNN4WLIl y a 100 000 ans, la Terre était habitée par au moins six espèces différentes d hominidés. Une seule a survécu. Nous, les Homo Sapiens.
Comment notre espèce a-t-elle réussi à dominer la planète ? Pourquoi nos ancêtres ont-ils uni leurs forces pour créer villes et royaumes ? Comment en sommes-nous arrivés à créer les concepts de religion, de nation, de droits de l homme ? À dépendre de l argent, des livres et des lois ? À devenir esclaves de la bureaucratie, des horaires, de la consommation de masse ? Et à quoi ressemblera notre monde dans le millénaire à venir ?

Véritable phénomène d édition, traduit dans une trentaine de langues, Sapiens est un livre audacieux, érudit et provocateur. Professeur d Histoire à l Université hébraïque de Jérusalem, Yuval Noah Harari mêle l Histoire à la Science pour remettre en cause tout ce que nous pensions savoir sur l humanité : nos pensées, nos actes, notre héritage... et notre futur.

Il est impossible de résumer ce livre et d'en détailler un morceau. Il faut le lire pour le comprendre. Par contre, si vous devez un jour l'avoir entre les mains, ne pensez pas le lire en une seule fois, il mérite qu'on réfléchisse à chaque passage et donc il doit être lu par petits morceaux. Il serait même judicieux je pense, de le relire de temps en temps car il donne à réfléchir à ce que nous sommes et ce que nous devenons. 

On peut ne pas adhérer à tout ce qui est noté dans cet ouvrage mais il a vraiment le mérite de nous faire retourner en arrière et nous demander "avons - nous gagné grâce à la modernité ou n'aurait-il pas mieux valu que nous restions des chasseurs cueilleurs? "

J'avoue que chaque jour, en regardant les infos, on peut vraiment se le demander.

Bref, un conseil, lisez ce livre. 

Par contre, attention, certains passages sont complexes à comprendre et demandent réflexion!

Quant à moi j'ai déjà prévu de lire la "suite": Homo Deus.

Sur ce, je vous quitte, bonne fin de journée et à bientôt.